Michelin Energy E-V sur la neige

Notre voiture électrique, la Renault ZOE, est équipée des pneumatiques Michelin Energy E-V, permettant de gagner un peu d’autonomie. Mais ce ne sont pas des pneus hiver (« M+S »).

Ce week-end, nous avons voulu monter dans les Vosges pour faire un peu de luge, après mûre réflexion on a décidé d’y aller malgré ces pneus. Il faut dire que j’ai lu différentes choses qui m’ont donné confiance : les voitures électriques se comportent très bien sur la neige en raison des accélérations très progressives et le community manager de Renault ZE m’a indiqué que, à sa connaissance, les tests « grand froid » de Renault ont été fait avec ces pneus.

On est alors partis à 10h, direction le Lac Blanc. À l’approche de la station, sur les petites routes sinueuse, je faisais bien sûr très attention : la route était globalement déneigée mais il restait quelques plaques de neige sur les côtés. Nous avons roulé aux alentours de 50 km/h, prudemment, les virages en épingles pris vers 15 km/h. On n’a pas des pneus hiver, on fait attention. Une fois arrivés sur le parking, tout était enneigé… et la ZOE s’est très bien comportée, on a pu se garer sans aucune glissade.

Pour la descente, il a été facile de réguler la vitesse avec le frein régénératif, avec la même efficacité que comme on gère le frein moteur avec la pédale d’embrayage.

Nous avons quitté la station vers midi, pour aller voir une amie sur le chemin du retour : elle habite tout au bout d’une route non déneigée, qui longe une forêt et qui se termine en chemin de terre… Elle m’a prévenu que je ne pourrais probablement pas venir jusqu’à chez elle, j’ai tout de même tenté le coup. Elle avait bien sûr raison : dans une petite montée, courte mais raide (quelque chose comme 30%), même en essayant de rouler tout doucement (7 km/h) la voiture n’arrivait plus à avancer. Notre amie est alors venue nous chercher avec sa Fiat Panda 4x4 mais elle a été surprise : la plupart des voitures, avec des pneus hiver, n’arrivent même pas à l’endroit où j’ai dû abandonner : avec des pneus été, j’aurais dû être bloqué bien plus bas.

Conclusion : une voiture électrique avec les Michelin Energy EV, ça reste une voiture équipée de pneus « été » mais ça garde une bonne tenue de route !

Sur le même sujet

comments powered by Disqus