Un week-end en voiture électrique

Publié le lun. 19 juin 2017 dans Mobilité électrique

Cela fait bientôt trois ans que nous roulons en voiture électrique. Nous sommes déjà partis en vacances avec notre précédente voiture (Renault ZOE), en nous appuyant majoritairement sur les bornes proposées dans les garages Renault. Avec notre Kia Soul EV, exit les bornes chez Renault : il faut nous appuyer sur les bornes déployées par différents opérateurs, proposant une connectique CHAdeMO (c'est la norme que Kia a choisie pour la charge rapide de cette voiture). Ce week-end, nous avions également deux autres difficultés :

  • le trajet retour a été fait le dimanche, donc impossible d'utiliser les bornes de supermarchés quand le parking est fermé ;
  • les bornes sur les routes françaises sont encore trop rares sur le trajet que nous devions effectuer, nous avons donc choisi de passer par la Suisse.

Bilan / TL;DR

Lorsque l'on calcule correctement les pauses de recharge, cela fait un trajet habituel, entrecoupé de des pauses bienvenues. En somme, un voyage de vacances tout à fait agréable. Ces temps de pause ont été grandement appréciés par les enfants qui n'ont pas spécialement râlé du voyage (pas de « j'm'ennuiiiie », de « c'est quand qu'on arrive » ni de « papa arrête-toi j'dois faire pipi »). N'oublions pas également que le confort est incomparable : pas de vibration moteur, pas de bruit sourd en continu, pas de passage de vitesses... Les trajets se font tout en douceur (sauf bien sûr quand me vient l'idée de rouler à 90 km/h sur les routes de montagne).

Concernant les arrêts pour charger la batterie, il vaut mieux viser une arrivée à chaque borne avec 20 à 30 % (pour parer aux imprévus tout en bénéficiant d'une puissance de recharge maximale) et un départ autour de 80 % vers la borne suivante, ce qui permet des étapes de 80 km en toute tranquilité. Toutefois, lorsque le parcours l'exige, on peut s'arrêter plus longtemps pour laisser la batterie charger autour de 95 %, permettant des étapes de 110 à 130 km sans problème particulier.

Les haltes longues pour des charges aussi complètes que possible (autour de 95 %) augmentent significativement le temps de pause ; pour gagner du temps, il vaut mieux arrêter la charge autour de 80 % et s'arrêter plus souvent, lorsque c'est possible. Enfin, il est aberrant de charger au-delà de 95 % sur une borne rapide : en fin de charge, la puissance est similaire à ce que l'on obtient en charge lente, chez soi.

Enfin, les bornes rapides sont de plus en plus nombreuses mais il n'y a toujours pas d'unification réelle des moyens d'accès. Il est donc préférable de s'équiper d'un ou plusieurs badges pour accéder aux réseaux (PlugSurfing, TheNewMotion en Europe, Freshmile et ChargeMap en France ; ces quatre opérateurs ne fournissent pas (ou peu) de bornes mais offrent l'accès à différents réseaux).

Vous trouverez un récit détaillé plus bas, voici également un condensé des informations intéressantes, cumulées sur tout le voyage...

Déplacement locaux inclus

Ces informations sont données par le tableau de bord de la voiture. Ce n'est pas un trajet exceptionnellement long, c'est un simple aller-retour Centre Alsace - Pays de Gex pour un week-end à la montagne... Cela prouve que l'on peut partir en week-end loin en voiture électrique sans que ça ne pose de souci particulier.

  • Distance totale parcourue : 768,8 km
  • Vitesse moyenne : 65 km/h
  • Durée de conduite totale : 11 h 45

Durées

Je pense que la durée est le point sur lequel s'attardent la plupart des gens. En effet, devoir souvent s'arrêter pour recharger la voiture peut être perçu comme contraignant.

Voici donc le récapitulatif des durées pour les trajets aller et retour (je ne compte pas les trajets locaux, qui sont identiques quelle que soit la voiture vu qu'ils ne dépassent pas quelques dizaines de kilomètres)...

Aller

  • Distance et durée pour un trajet direct selon Google Maps (par Besançon): 292 km en 3 h 41
  • Distance et durée pour le trajet que nous avons choisi : 331 km en 3 h 50
  • Distance réelle parcourue : 343,6 km
  • Durée de conduite : 4 h 42
  • Vitesse moyenne : 73 km/h
  • Temps de pause total : 2 h 06
  • Dont temps de recharge : 1 h 24
  • Temps total réel du trajet : 7 h 11
  • Temps en ne s'arrêtant que pour les recharges : 6 h 10

Les détours pour rejoindre les bornes de charge nous ont donc "coûté" un peu moins d'une heure, notamment à cause des embouteillages locaux. D'où l'avantage d'avoir plus de bornes à proximité des grands axes de circulation (ces axes n'étant pas nécessairement des autoroutes : pour faire Colmar - Paris, la nationale N4 est bien plus pratique que les autoroutes A5 ou A6 empruntées par beaucoup de monde).

Retour

  • Distance et durée pour un trajet direct selon Google Maps : 292 km en 3 h 40
  • Distance et durée pour le trajet que nous avons choisi : 331 km en 3 h 46
  • Distance réelle parcourue : 332,2 km
  • Durée de conduite : 4 h 09
  • Vitesse moyenne : 80 km/h
  • Temps de pause total : 3 h 02
  • Dont prise de risque (panne) : 1 h 52
  • Dont temps de recharge : 1 h 10
  • Temps total réel du trajet : 7 h 19
  • Temps en ne s'arrêtant que pour les recharges : 5 h 19

Ici, c'est notre prise de risque (panne "sèche" moins de 3 km avant la borne visée, car nous n'avions pas anticipé une montée en fin de trajet ainsi qu'une surconsommation pour refroidir la batterie) qui a plombé le trajet. Sinon, nous aurions effectivement réalisé ce trajet en moins de 5 h 30.

Détail des durées de charges

Notons que la Kia Soul EV accepte une puissance jusqu'à 100 kW, mais très peu de bornes proposent cette puissance : elles sont quasiment toutes limitées à 50 kW.

Voici le récapitulatif des charges...

début fin diff énergie durée %/min. km/min km/h puiss.
42 % 83 % 41 % 11,72 kWh 18 min 2,2 % 3,23 194 39,07 kW
34 % 94 % 60 % ? 35 min 1,7 % 2,50 150 ?
29 % 91 % 62 % 20,78 kWh 41 min 1,5 % 2,21 132 30,41 kW
0 % 83 % 83 % 22,43 kWh 34 min 2,4 % 3,52 211 39,58 kW
33 % 83 % 50 % 15,18 kWh 24 min 2,1 % 3,09 185 37,95 kW

Concernant les colonnes "km/min" et "km/h", il s'agit de l'autonomie gagnée rapportée à une minute ou à une heure de charge. Cette seconde valeur est une mesure souvent utilisée par les conducteurs de voitures ayant une grande autonomie, notamment les Tesla. Je l'ai calculée à partir de la consommation moyenne totale sur ce trajet, qui est de 17 kWh/100km.

On peut constater deux choses :

  • plus la charge commence bas, plus elle est rapide - au-delà de 83% de charge, la puissance diminue drastiquement, augmentant ainsi le temps de charge par pourcent : on retrouve l'affirmation qui est souvent faite : les 20 derniers pourcents prennent autant de temps que les 80 premiers ;
  • aucune des bornes n'a réellement délivré 50kW, différents critères peuvent faire varier la puissance réelle de la charge : puissance disponible sur le réseau, nécessité de refroidir la batterie, etc.

Coût total

Sur le trajet aller-retour, nous avons fait cinq pauses pour recharger la voiture, dont une gratuite, pour un coût total des recharges de 24,33 €. Nous avons également chargé la batterie la nuit au gîte où nous avons logé, comme nous avons chargé nos téléphones portables...

Pour comparaison, si on prend une voiture diesel qui consommerait 7 l/100km (rappelons que c'était un trajet de montagne, avec des dénivelés importants) avec le diesel à 1,2 € au litre, le carburant aurait coûté 64,58 € pour 53,82 litres consommés. Imaginons une consommation de 10 l/100km (ce qui n'est pas choquant en montagne) et le gazoil acheté en Suisse (1,40 € au litre), ça ferait 107,63 € pour 79,88 litres...

Il faut ajouter à cela le prix de la vignette pour les autoroutes suisses, achetée à la douane : 38,50 €. Le coût total, vignette comprise, est inférieur au coût du diesel pour le même trajet... Sans compter l'entretien qui coûte globalement moins cher, l'usure moindre (freins par exemple), etc.

Impact de la vitesse

On dit souvent que plus une voiture électrique va vite, plus elle consomme. C'est entièrement vrai ! Dans le tableau ci-dessous j'ai pris les valeurs de vitesse max, moyenne et consommation de ce trajet et les ai appliquées à un trajet théorique de 500 km. J'ai également ajouté une ligne purement théorique, avec une vitesse max de 90 km/h, vitesse moyenne de 70 km/h et une consommation théorique de 14 kWh/100km.

Vitesse max Moyenne Consommation Énergie Pauses Trajet Charge Total
130 km/h 89 km/h 21 kWh/100km 105 kWh 4,7 5 h 37 2 h 07 7 h 44
100-120 km/h 80 km/h 16 kWh/100km 80 kWh 3,3 6 h 16 1 h 29 7 h 45
90 (théorie) 70 km/h 13 kWh/100km 65 kWh 2,5 7 h 09 1 h 06 8 h 15

Détails : ce trajet théorique de 500 km se ferait avec un placement idéal de bornes, permettant une recharge à 40 kW de 10 % à 80 % de batterie (soit des pauses qui durent 27 minutes pour 17,5 kWh rechargés), un départ à 100 % de batterie (donc premier trajet consommant 90 %) et une arrivée à 10 % de batterie (donc nécessité de recharger à destination). Tout ceci sur la base des 25 kWh utiles proposés par ma Kia.

  • En roulant à 130 km/h, on doit faire 4 pauses de 27 minutes et une pause de 19 minutes, espacées de 50 minutes (tous les 83 km) ;
  • en roulant à 110 km/h, on doit faire 3 pauses de 27 minutes et une pause de 8 minutes, espacées de 1 h 06 (tous les 109 km) ;
  • en roulant à 90 km/h, on doit faire 2 pauses de 27 minutes et une pause de 12 minutes, espacées de 1 h 21 (tous les 135 km).

Bien sûr, ce sont des calculs très théoriques, mais l'application pratique ne devrait pas différer énormément ; il y a tellement d'impondérables sur la route (embouteillages, stations de péage, pauses pipi, etc) qu'il n'est pas possible d'avoir des valeurs exactes, sans compter l'espacement des bornes qui n'est jamais idéal, ou la puissance de charge qui n'est pas assurée. On reste toutefois toujours dans le même ordre de grandeur.

Conclusion : on ne gagne pas beaucoup de temps à aller plus vite ! En voiture électrique, si on veut faire des trajets plus rapides, le plus important n'est pas la vitesse mais la capacité de la batterie et surtout la vitesse de sa recharge. C'est pourquoi les Tesla restent avantagées : avec leurs batteries de 60 à 100 kWh et les superchargeurs à 120 kW, les pauses recharges durent deux à trois fois moins longtemps que pour la recharge d'une Nouvelle ZOE (40 kWh) ou une Opel Ampera-e (60 kWh), qui n'ont actuellement accès qu'à des bornes 50 kW...

La Suisse

Quand on regarde les cartes des différents opérateurs travaillant dans le domaine de la mobilité électrique, on réalise rapidement quelque chose : la Suisse est beaucoup mieux couverte que la France en bornes de recharge. Sur notre trajet, la plus grande distance sans borne était de 75 km.

Par ailleurs, la plupart des bornes sont payantes : parfait pour lutter contre Les voitures ventouses ! Concernant les voitures ventouses, j'ai vécu "en vrai" ce que j'avais appris en quittant la ZOE au profit du Soul EV : là où une voiture en type 2 bloque le câble jusqu'à ce que son propriétaire le déverrouille, les prises CHAdeMO peuvent être débranchées par n'importe qui lorsque la charge est terminée (bien sûr, pendant la charge, il faut s'authentifier pour pouvoir l'interrompre).

Notons que la charge sur prise CHAdeMO ne va pas jusqu'à 100% : les constructeurs de voitures ont décidé de la stopper quand elle devient trop lente (autour de 80 ou 90%): la charge ralentit sur la fin et, même sur une borne rapide, est aussi lente que lorsque l'on charge chez soi. D'où l'intérêt de ne pas charger à plus de 80% quand on fait de longs trajets : au-delà de ce taux de remplissage, la charge fait perdre du temps : autant repartir pour charger plus loin, batterie moins pleine.

Préparation

J'ai probablement passé trop de temps à préparer ce trajet. Après tout, c'était seulement notre second "grand" voyage, je préférais pouvoir faire face aux imprévus... Pour commencer, j'ai regardé quel trajet peut convenir pour aller à notre destination. J'ai ensuite identifié les bornes que je pourrais utiliser le long de ce trajet et mesuré les distances entre elles, pour en créer une carte sur Google My Maps.

J'ai alors favorisé les bornes accessibles avec les moyens en ma possession : le badge de recharge Plugsurfing et, si nécessaire, la carte de crédit.

En résultat, j'ai un tableau croisé avec les distances d'une zone à une autre (j'ai regroupé les bornes d'une même zone (une ville par exemple) dans une même ligne, en faisant une approximation sur les distances).

Personnellement, cela me rassure, mais ce n'est pas nécessaire : il suffit de regarder la carte des bornes prises en charge par PlugSurfing pour voir qu'avec ce seul badge je pourrai faire le trajet sans problème.

Seul bémol : même si les bornes de charge rapides sont de plus en plus déployées, la France est en retard et largement moins couverte que beaucoup d'autres pays. Cela dit, on n'est pas en queue du peloton : par exemple l'Italie est plutôt mal lotie également.

Trajet aller

Lors du trajet aller, effectué le vendredi, nous avons fait trois pauses pour recharger la voiture...

Trajet : Wintzenheim - École

Partis à 11:54, nous sommes tout d'abord allés chercher notre fils à l'école. Trajet parfaitement habituel, en ville.

  • Distance : 3,6 km
  • Durée : 8 minutes
  • Vitesse moyenne : 26 km/h
  • Consommation moyenne : 10,8 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 0,39 kWh
  • Dénivelé : -20 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 11:54 24 °C 100 % 174 km 231 m
Arrivée 12:02 25 °C 98 % 172 km 211 m

Étape : École

On cherche notre fils à l'école, rien de spécial à signaler et bien sûr pas de charge sur place...

  • Durée : 12 minutes

Trajet : École - Pratteln

Lors de ce premier trajet, nous avons dû acheter la vignette pour rouler sur les autoroutes suisses, elle nous a coûté environ 38 €.

  • Distance : 78,6 km
  • Durée : 58 minutes
  • Vitesse moyenne : 80 km/h
  • Consommation moyenne : 18,9 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 14,85 kWh
  • Dénivelé : 80 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 12:14 25 °C 98 % 172 km 211 m
Arrivée 13:12 27 °C 42 % 66 km 291 m

Étape : Pratteln

Cette première pause, devant un hôtel Mariott qui accueille également une station Tesla Supercharger, nous a permis de pique-niquer. La voiture était chargée avant que nous n'ayons terminé de manger...

  • Opérateur : Alpiq E-Mobility
  • Badge utilisé : PlugSurfing
  • Durée de la pause: 27 minutes
  • Durée de la charge : 18 minutes
  • Charge de 42% à 83% (41%)
  • Énergie rechargée : 11,72 kWh
  • Coût : 6,94 € (7,56 CHF)
  • Coût au kWh : 59 cts

Trajet : Pratteln - Berne

RàS.

  • Distance : 78,9 km
  • Durée : 55 minutes
  • Vitesse moyenne : 85 km/h
  • Consommation moyenne : 16,4 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 12,93 kWh
  • Dénivelé : 240 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 13:39 27 °C 83 % 139 km 291 m
Arrivée 14:34 27 °C 34 % 54 km 531 m

Étape : Berne

Nous avons décidé de profiter d'une borne rapide gratuite présente sur le parking d'une grande surface, Shoppyland. Malheureusement, les quatre places étaient prises, chaque voiture était branchée sur l'une des deux bornes. Mais visiblement, les gens utilisent ces bornes n'importe comment. Sur ces quatre voitures, il y avait :

  • une BMW i3 dont la charge n'avait pu commencer (échec de communication avec la voiture) ;
  • une Citroen C-Zero dont la charge n'avait pu commencer (même punition) ;
  • une Volvo hybride qui chargeait ultra-lentement en courant alternatif (prise type 2) - pourtant, il y a des bornes accélérées dans ce supermarché, il n'est pas nécessaire de monopoliser une borne 50 kW pour charger à 2 kW ;
  • une BMW i3 qui était bien au-delà de 90% depuis longtemps (environ 10 kWh chargés, soit moins de 50% de la batterie, en 40 minutes) - cela illustre parfaitement la nécessité de ne charger qu'à 80% : sous ce seuil, ces 50% prennent une vingtaine de minutes, pas plus.

Le temps d'aller faire une petite course (astuce: le paracétamol est très cher en Suisse, n'oubliez pas votre Doliprane chez vous) et faire courir les enfants, une voiture est enfin partie : ça a tout de même pris 1/2h ! On aurait pu aller à une autre station de charge (payante), c'est d'ailleurs ce qu'on s'apprêtait à faire quand une place s'est libérée.

  • Opérateur : N/A
  • Badge utilisé : aucun
  • Durée de la pause: 1 h 04
  • Durée de la charge : 35 minutes
  • Charge de 34% à 94% (60%)
  • Énergie rechargée : inconnue
  • Coût : gratuit

Trajet : Berne - Lausanne

Nous avions la possibilité de nous arrêter à Fribourg, mais la distance de ce trajet n'est tout de même pas réellement problématique : on s'est donc directement dirigés vers Lausanne...

  • Distance : 113,4 km
  • Durée : 1 h 12
  • Vitesse moyenne : 93 km/h
  • Consommation moyenne : 17,1 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 19,39 kWh
  • Dénivelé : -88 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 15:38 27 °C 94 % 158 km 531 m
Arrivée 16:52 26 °C 29 % 29 km 443 m

Étape : Lausanne

À Lausanne, nous avons été les premiers à utiliser une borne qui avait été mise en service une semaine auparavant, sur le parking d'une société qui est très friande des voitures électriques, leur parc en compte plusieurs. Le patron est au point sur ce sujet et lui-même propriétaire de deux Tesla.

Sur ce petit parking d'une dizaine de places, on retrouve 5 bornes (dont toutefois une seule qui propose la charge en courant continu, CHAdeMO ou Combo). C'est plus que sur les parkings de supermarchés ou de magasins de meubles suédois en France. Exemple à suivre !

  • Opérateur : GreenMotion
  • Badge utilisé : PlugSurfing
  • Durée de la pause: 43 minutes
  • Durée de la charge : 41 minutes
  • Charge de 29% à 91% (62%)
  • Énergie rechargée : 20,78 kWh
  • Coût : 3,03 € (3,30 CHF - deux sessions à 1,65 CHF)
  • Coût au kWh : 15 cts

Trajet : Lausanne - Mijoux

Dernier déplacement avant d'arriver à destination, cette fois-ci on quitte rapidement l'autoroute pour les lacets de montagne. Rien à signaler, la voiture consomme plus en montée.

  • Distance : 69,1 km
  • Durée : 1 h 29
  • Vitesse moyenne : 46 km/h
  • Consommation moyenne : 18,4 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 12,71 kWh
  • Dénivelé : 574 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 17:35 26 °C 91 % 152 km 443 m
Arrivée 19:05 20 °C 47 % 76 km 1017 m

Sur place

Avec 76 km d'autonomie, on a pu tranquillement se déplacer entre les lieux qu'on a fréquentés sur place. Le soir, nous avons branché la voiture sur une prise habituellement dédiée à un lave-linge, grâce à une rallonge 3G2,5 de 10 mètres de longueur. Du coup, le samedi matin et le dimanche matin nous avons pu quitter notre gîte avec une batterie chargée à 100% : c'est un confort indéniable ! Une autre solution aurait été d'aller le samedi matin au garage Nissan de Ségny (borne accessible uniquement en heures ouvrées).

Trajet retour

Lors du retour, nous avons en cours de route fait le choix de ne nous arrêter que deux fois; ça a été une erreur...

Trajet : Mijoux - Berne

Nous sommes partis du lieu de la fête à laquelle nous avions participé avec une batterie pas tout à fait pleine car nous avions déjà roulé une dizaine de kilomètres pour quitter le gîte où nous avons dormi.

La première partie du trajet, sur environ 35 kilomètres, s'est fait uniquement en descente. La batterie a donc été très peu sollicitée et avec un départ avec 98 % de charge, nous sommes arrivés en bas avec 92 %. Il nous restait soit 32 km jusqu'à la borne de Lausanne, soit 132 km jusqu'à la borne que nous avions choisie à Berne. Confiants (et ayant déjà effectué des trajets "très limite"), nous avons choisi de ne pas nous arrêter vers Lausanne (où nous aurions chargé tout au plus 15 % de la batterie) et d'aller directement à Berne, en restant toutefois à 100 km/h.

Au cours du trajet, la consommation a été très variable, étant donné le profil de la route en Suisse. Nous avons plusieurs fois vérifié la consommation de la voiture, la quantité d'énergie restante et la possibilité de rejoindre la borne ; à chaque vérification, nous avons constaté que notre consommation était un petit peu inférieure aux précisions, nous n'avions donc pas de raison de nous inquiéter.

Mais à 10km de l'arrivée, la batterie a fondu comme neige au soleil ! Cette fin de trajet se faisait en montée, mais cela ne suffisait pas à justifier cette énorme baisse de l'autonomie. À moins de 3km de la borne, nous sommes tombés en "panne sèche"...

Rétrospectivement, nous avons compris ce qui nous a posé ce problème : après 150 km sous 25 °C, la batterie avait pris un coup de chaud et sa ventilation s'était enclenchée, consommant le peu qu'il restait pour arriver à destination.

Leçon apprise : ne pas avoir trop confiance en la voiture et ne pas oublier que certains impondérables ne peuvent pas être contrebalancés par notre façon de conduire : routes en montée, refroidissement de la batterie... À partir de maintenant, lorsque nous ne maîtrisons pas le profil de la route ou lorsque nous effectuons un long trajet "d'un coup", nous allons veiller à garder une marge suffisante, 10 ou 20 %, au cas où un surplus d'énergie serait nécessaire.

  • Distance : 166,8 km
  • Durée : 2 h 11
  • Vitesse moyenne : 80 km/h
  • Consommation moyenne : 14,7 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 24,52 kWh
  • Dénivelé : -464 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 12:17 21 °C 98 % 159 km 1017 m
Arrivée 14:28 26 °C 0 % 0 km 553 m

Étape : Berne

La voiture n'ayant plus de batterie, nous n'avons pas pu entrer dans Berne : la voie de sortie de l'autoroute était en montée. Nous nous sommes donc arrêtés sur la bande d'arrêt d'urgence, avons sorti les enfants de la voiture, dans l'herbe sur le bas-côté, avons posé le triangle habituel et enfilé le gilet jaune.

Appel à l'assistance Kia (le dépannage est inclus dans la garantie de la voiture), malheureusement en France car nous n'avons pas trouvé le numéro de Kia Suisse ; demande transmise à l'assistance suisse par l'assistance française, Kia Suisse nous a recontactés pour confirmer et a fait venir un dépanneur. Malheureusement, même si ça ne nous a pas coûté un centime, ça a pris beaucoup de temps : nous avons passé environ 1h20 à lire des livres, discuter et jouer dans l'herbe.

Le dépanneur a chargé la voiture sur sa remorque et nous a emmené à une borne de charge. Attention : les dépanneurs ne connaissent pas par cœur les emplacements des bornes, il est préférable d'avoir une application sur son smartphone ou au moins une carte des bornes utilisables. Par ailleurs, la plupart des bornes à Berne sont en centre ville, dans des parkings souterrains, ce qui n'est pas pratique pour une dépanneuse. Nous sommes finalement allés charger la voiture sur une borne présente sur le parking d'un garage Volkswagen, un peu en périphérie de la ville... Nous sommes arrivés à cette borne à 16h20, 1h52 après la panne.

À proximité de ce parking, un stade où une compétition d'athlétisme (jeunes) se déroulait, on a fait office de spectateurs pendant une demie-heure.

  • Opérateur : AMAG
  • Badge utilisé : PlugSurfing
  • Durée de la pause: 2 h 32
  • Durée de la charge : 34 minutes
  • Charge de 0% à 83% (83%)
  • Énergie rechargée : 22,43 kWh
  • Coût : 4,98 €
  • Coût au kWh : 22 cts

Trajet : Berne - Pratteln

Au retour, arrêt à la même borne qu'à l'aller, devant l'hôtel Marriott... Le trajet a commencé par un gros bouchon, heureusement une erreur de parcours nous a fait gagner du temps : j'ai suivi les panneaux "Basel" bleus, avant de me rappeler qu'en Suisse l'autoroute est signalée en vert... du coup nous avons rejoint l'autoroute plus loin, peu de temps avant la fin de l'embouteillage.

  • Distance : 87 km
  • Durée : 1 heure et 13 minutes
  • Vitesse moyenne : 70 km/h
  • Consommation moyenne : 16,2 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 14,09 kWh
  • Dénivelé : -264 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 17:00 25 °C 83 % 134 km 555 m
Arrivée 18:14 30 °C 33 % 49 km 291 m

Étape : Pratteln

Pour nous remettre de nos émotions (et dépenser les quelques francs suisses qu'on avait dans le portefeuille), nous avons pris un verre au bar de l'hôtel (thé glacé maison et bière suisse) pendant la charge...

  • Opérateur : Alpiq E-Mobility
  • Badge utilisé : PlugSurfing
  • Durée de la pause: 30 minutes
  • Durée de la charge : 24 minutes
  • Charge de 33% à 83% (50%)
  • Énergie rechargée : 15,18 kWh
  • Coût : 9,38 € (10,22 CHF)
  • Coût au kWh : 62 cts

Trajet : Pratteln - Wintzenheim

Un trajet court vers une destination connue : rien de bien exceptionnel...

  • Distance : 78,4 km
  • Durée : 52 minutes
  • Vitesse moyenne : 89 km/h
  • Consommation moyenne : 21 kWh/100km
  • Consommation totale (calculée) : 16,46 kWh
  • Dénivelé : -60 m
... Heure Temp. Batt. Auton. Altit.
Départ 18:44 30 °C 83 % 128 km 291 m
Arrivée 19:36 28 °C 23 % 28 km 231 m
Commentaires

Vinant

dim. 09 juillet 2017

Bonjour,

Merci pour ce récit très détaillé. Juste une remarque : la dernière étape à été faite sur une base de 13 euros aux 100 km. d'après le coût de la dernière charge. Avec ma Honda Civic diesel (6 vitesses), je n'arrivais jamais à 6 euros aux 100 km (4,6 l aux 100 sur autoroute ).

Je viens de faire un petit trajet avec ma Leaf 30 kW : Avignon-Paris et retour, soit 1550 km (aller par le massif central, retour par la vallée du Rhône) COUT : 0 euro

Uniquement des routes secondaires et des recharges gratuites Chademo de supermarchés.

Je vois plus l'avenir des VE dans cette optique puisque le soleil est gratuit.

Sébastien Maccagnoni

ven. 29 avril 2016

En effet, la charge à Pratteln était particulièrement onéreuse (Pour les lecteurs qui n'ont pas suivi, 13 € c'est le résultat de la multiplication du coût au kWh (62 cts) et de la conso moyenne sur le dernier tronçon (21kWh)). Je n'avais pas envie de me prendre la tête à trouver un autre lieu, celui-ci étant idéalement situé (surtout étant donnée l'étape précédente, qui a un peu refroidi nos ardeurs). J'ajoute également qu'on était pressés de rentrer, alors j'ai roulé à 130 km/h tout le long de l'autoroute française, augmentant beaucoup la consommation (21 kWh/100km, contre 17 sur l'ensemble du trajet).

Mais comme tu peux le voir sur l'ensemble du trajet, le coût a généralement été bien moindre :

  • charge à Pratteln, trajet vers Berne : 9,68 € / 100 km
  • charge à Lausanne, trajet vers Mijoux : 2,76 € / 100 km
  • charge à Berne, trajet vers Pratteln : 3,56 € / 100 km
  • charge à Pratteln, trajet vers Colmar : 13,02 € / 100 km

Tu évoques la possibilité de charger sur les bornes de supermarché. Mais tu as bien lu notre étape "aller" à Berne : on a dû attendre 30 minutes avant de pouvoir brancher notre voiture ; en plus on a eu de la chance : un autre conducteur était là avant nous mais il nous a laissé la place, il n'était pas pressé. Sinon, on aurait attendu 45 minutes à une heure avant de pouvoir charger... puis une demie-heure de charge.

Tu as eu de la chance si, sur tes 1550 km, tu n'as jamais dû attendre qu'une autre voiture daigne se débrancher. Imagine qu'à chaque étape la borne soit utilisée et bloquée jusqu'à ce qu'une personne revienne de ses courses, ton temps de trajet augmente facilement de plusieurs heures.

Enfin, je pense que ton point de vue est mauvais. Tu vois l'avenir des VE avec des charges gratuites uniquement "puisque le soleil est gratuit". Mais qui paye les bornes à faire installer ? Qui finance les panneaux solaires ? Qui gère les bornes (supervision, maintenance, réparations) ? Il faut bien financer ces services ! Quand tu charges chez toi, l'électricité n'est pas gratuite. Alors pourquoi faudrait-il qu'un service plus complexe soit gratuit ?

Écrire un commentaire